mercredi 14 décembre 2011

Petits biscuits de Noël n°7 : Sablés Diamants

Ces sablés à la vanille, à la fois délicieux et décoratifs, sont les cadeaux gourmands parfaits pour les fêtes.

Pour ces petits bijoux j'ai tiré mon inspiration des "Pâtisseries maison" de Florence Edelmann. A sa recette j'ai cependant ajouté un jaune d’œuf pour rendre la pâte plus facile à travailler et doublé le sucre vanillé pour une saveur plus prononcée. Les sablés obtenus demeurent très légers et friables. Un régal avec une bonne tasse de café ou de thé.

Sablés Diamants

Pour 30 biscuits
Préparation : 30 minutes
Repos : 2 heures 30
Cuisson : 15 minutes par fournée

250 g de farine
190 g de beurre
1 jaune d’œuf + 1 jaune d’œuf pour décorer
100 g de sucre en poudre + 100 g pour décorer
2 sachets de sucre vanillé
1 pincée de sel

Tamisez la faine.
Travaillez le beurre jusqu'à obtenir une pommade (voir l'astuce ICI, sinon pensez bien à le sortir un peu à l'avance).
Incorporez alors le sucre, le sucre vanillé, le sel puis le jaune d’œuf. Enfin, ajoutez délicatement mais rapidement la farine.
Important : pour réussir ces biscuits, il est indispensable de ne pas trop travailler la pâte.
Divisez la pâte en deux parts et formez deux boules. Enveloppez les dans un film plastique et laissez les durcir 30 minutes au froid.
Sur un plan de travail, modeler les boules en deux rouleaux assez larges (4 - 5 cm de diamètre). Emballez les dans du film alimentaire et laissez les reposer 2 heures au réfrigérateur.
Préchauffez le four à 180°C.
Battez le jaune d’œuf puis, avec un pinceau, badigeonnez les rouleaux de pâte et roulez les dans le sucre en poudre.
Découpez des biscuits assez épais (1 - 1,5 cm), si possible à l'aide d'une lame large (type couteau à pain) afin d'obtenir une belle coupe nette. Déposez les sablés à plat, en les espaçant bien, sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Faites cuire 15 minutes.

Fermez les yeux et inspirez. Mmmm, vous sentez cette bonne odeur ? C'est Noël qui approche à grands pas !

dimanche 11 décembre 2011

Pains d'épice terriblement moelleux de Christophe Felder

Ou comment répandre le soleil et la chaleur chez vous même par ce temps maussade.

Ces pains d'épice sont terriblement moelleux mais aussi extrêmement savoureux. 
Leur goût est à la fois intense et équilibré, sucré mais pas trop sucré.
Épicé aussi, ce qui répand comme une douce chaleur quand on les savoure.
Comme des petits soleils qui fondent littéralement dans la bouche. 
Un intense moment de gourmandise et de bien être.
Bref, vous l'aurez compris, THE recette de pain d'épice.  
Elle provient de l'excellent livre de Christophe Felder, "Pâtisserie !", elle se trouve parmi les gâteaux de l'Avent de ce grand chef alsacien. Je trouve l'idée de faire cuire de petits pains d'épice dans des moules à muffins tout simplement géniale. Bien sûr, il est également possible de faire cuire cette pâte dans un grand moule afin d'obtenir un gros pain d'une seule pièce. Mais il faut alors doubler le temps de cuisson.

Pains d'épice terriblement moelleux

Pour une douzaine de petits gâteaux
Préparation : 25 minutes
Cuisson : 25 à 30 minutes

10 cl de lait
1 cuillerée à soupe d'anis étoilé
240 g de miel
25 g de farine blanche
150 g de farine de seigle
25 g de fécule de pomme de terre
1 sachet de levure chimique
15 g de cassonade
1 c à c de cannelle en poudre
1/2 c à c de quatre-épices
240 g de marmelade d'orange amère (important car cela permet d'équilibrer le goût du miel !)
2 œufs
80 g de beurre mou
1 c à c de sel fin

Pour la finition :
100 g de confiture d'abricot
1 c à s de marmelade

Préchauffez le four à 170°C.
Beurrez et farinez les moules à muffins.
Versez le lait dans une petite casserole, portez-le à ébullition puis ajoutez-y l'anis et laissez infuser environ 10 min.
Faites chauffer le miel à feu doux.
Dans un grand récipient, mettez tous les ingrédients secs : les farines, la fécule, la levure, la cassonade, la cannelle et le quatre-épices.
Puis versez-y le miel chauffé ainsi que la marmelade d'orange en remuant constamment le mélange.
Ajoutez ensuite les 2 œufs, le beurre mou et le sel sans cesser de remuer.
Filtrez le lait infusé à l'aide d'une passoire directement sur la préparation.
Continuez à mélanger jusqu'à obtenir une pâte bien homogène.
Versez la pâte dans les moules, enfournez et laissez cuise 25 à 30 minutes.
Une fois cuits, attendez quelques minutes avant de démouler les gâteaux sur une grille.

Une fois que les gâteaux sont bien refroidis, mettez à fondre sur feu doux la confiture d'abricot et la marmelade d'orange amère pour la finition.
Lorsque ce mélange est bien fondu, nappez légèrement à l'aide d'un pinceau le dessus des pains d'épice.
Ils sont ainsi prêts à être dégustés.
Si vous le souhaitez, et si vous pouvez résister (ce n'est pas mon cas :-) ils peuvent se conserver plusieurs jours dans un endroits frais et sec.
Bonne dégustation !

samedi 3 décembre 2011

Petits biscuits de Noël n°6 : Sablés viennois au chocolat de Pierre Hermé

Ces sablés au cacao sont une excellente idée de cadeau gourmand pour des amateurs de chocolat ... ou pour vous même :-)

J'ai trouvé cette recette dans le Larousse du Chocolat de Pierre Hermé, un ouvrage de référence que je n'avais plus ouvert depuis fort longtemps. Un "oubli" réparé avec ces biscuits qui sont, comme toutes les recettes de ce célèbre chef pâtissier, absolument merveilleux ! Ces sablés sont à la fois moelleux et savoureux, délicats, légers et intensément chocolatés. De plus, contrairement à d'autres recettes de biscuits de Noël, ceux-ci ne nécessitent pas de temps de repos. Vous pourrez donc les savourer rapidement, avec une bonne tasse de café ou de thé, en attendant le Père Noël :-) 

Sablés viennois au chocolat

Pour 50 biscuits
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 10 à 12 minutes par fournée

260 g de farine
30 g de cacao en poudre
250 g de beurre mou
100 g de sucre glace
2 blancs d’œufs
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180°C.
Cassez les œufs pour séparer les jaunes des blancs (avec les jaunes vous pouvez réaliser d'autres biscuits de Noël).
Tamisez la farine avec le cacao. 
Fouettez le beurre jusqu'à ce qu'il devienne crémeux et très mou. Ajoutez le sucre glace et le sel. Fouettez jusqu'à obtenir une préparation homogène.
Battez légèrement les blancs d’œufs. Mesurez-en 3 cuillerées à soupe et incorporez celles-ci dans la préparation en fouettant.
Versez progressivement le mélange farine - cacao tamisé et remuez doucement jusqu'à ce que la pâte soit homogène, mais sans trop la travailler.
Pierre Hermé conseille d'utiliser une poche à douille pour former les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Personnellement, pour les sablés, je préfère utiliser la presse à biscuits (de plus amples informations sur cet outil "magique" sont ICI). Mais bien sûr vous pouvez aussi les former à la main.
Si la pâte vous paraît trop humide, n'hésitez pas à la mettre 1/2 heure voire une heure au froid.

Faites cuire les sablés 12 minutes environ.
Laissez les refroidir avant de les dévorer.
S'il en reste, ils peuvent être conservés plusieurs jours dans une boîte hermétique. 
Bonne dégustation !

dimanche 27 novembre 2011

Petits biscuits de Noël n°5 : Biscuits Boules de neige

Ces petits gâteaux fondants au chocolat sont absolument excellents !

Aujourd'hui commence la période de l'Avent, synonyme pour moi de joie, de fête et de moments gourmands passés avec ma famille et mes amis. Pour célébrer cela, rien de mieux qu'une nouvelle fournée de biscuits de Noël. 
Cette recette est tirée d'un livre justement intitulé : "Petits gâteaux et plaisirs gourmands". Il s'agit d'un recueil très complet de recettes de Bredele (petits gâteaux alsaciens) fait par des maîtres boulangers et des maîtres pâtissiers alsaciens justement. 
Cette recette, toute simple, demande cependant un peu de patience. Mais elle en vaut largement la peine, ces biscuits sont une vraie tuerie !!! Fondants, savoureux, moelleux, chocolatés, une tuerie je vous dit. Le plus dur en fait est de patienter et, une fois que vous y aurez gouté, d'arrêter :-)

Biscuits Boules de neige

Pour 50 biscuits
Préparation : 20 minutes
Repos : 4 heures
Cuisson : 15 minutes par fournée

200 g de sucre glace + pour le décor
2 œufs
1 c à c de cannelle
25 g de farine
125 g de chocolat noir râpé
250 g d'amandes en poudre

A l'aide d'un fouet, mélangez les oeufs avec le sucre glace jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez ensuite la cannelle, la farine, le chocolat râpé, les amandes en poudre et mélangez jusqu'à obtenir une préparation homogène.
Formez des petites boules de pâte et roulez les dans le sucre glace.
Posez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Laissez croûter les gâteaux pendant environ 4 heures dans un endroit sec.
Vérifiez que la croûte soit suffisamment épaisse, elle doit craquer quand on appuie un doigt dessus.

Préchauffez le four à 140°C.
Mettez les gâteaux au four pendant 15 min environ.
Important : il ne faut pas trop les cuire, l'extérieur des boules doit se fendiller tandis que le cœur doit rester bien moelleux.
Laissez refroidir avant de savourer.
Si vous souhaitez prolonger le plaisir, ces biscuits se conservent plusieurs jours dans une boîte hermétique.
Bonne dégustation.

dimanche 20 novembre 2011

Petits biscuits de Noël n°4 : Spitzbuben

Les Spitzbuben, petits coquins ou garnements en allemand, sont en fait de délicieux sablés de Noël à la confiture.

Après les Vanillekipferln (ou croissants à la vanille), voici une autre recette de petits gâteaux de l'Avent allemands. Les Spitzbuben sont composés de deux sablés collés l'un à l'autre avec de la confiture, habituellement de fruits rouges mais ils sont également délicieux avec de la confiture d'abricots. L'important est de prendre une confiture assez dense et ferme, sinon gare aux fuites ! Traditionnellement ils adoptent une forme ronde avec trois trous pour figurer les yeux et la bouche d'un chenapan, d'où leur nom :-) Mais bien sûr vous pouvez laisser libre cours à votre imagination.

Spitzbuben (petits coquins)

Pour 80 biscuits
Préparation : 15 minutes
Repos : 1 heure
Cuisson : 10 minutes par fournée
 
250 g de farine
250 g d'amandes en poudre
250 g de sucre
250 g de beurre mou
3 œufs
2 sachets de sucre vanillé
300 g de confiture (de framboises pour moi)

Mélangez le sucre, le beurre, la farine, les amandes en poudre, les œufs et le sucre vanillé jusqu'à obtenir une pâte lisse.
Avec cette pâte formez une boule, enveloppez la dans un film plastique et laissez la reposer au moins 1 heure au froid.
Préchauffez le four à 200°C.
Déroulez la pâte sur un plan de travail fariné.
Découpez un nombre égal de biscuits ronds et d'anneaux de la même taille.
Avec les chutes, formez une nouvelle boule et recommencez l'opération.
Déposez les sablés sur une plaque préalablement beurrée ou recouverte de papier sulfurisé.
Faites cuire 10 minutes.
Une fois refroidis, étalez la confiture sur tous les biscuits et posez les anneaux dessus. Pressez légèrement pour qu'ils adhèrent bien.
Ils sont alors prêts être dégustés mais vous pouvez aussi les conserver plusieurs jours dans une boîte hermétique. 
Bon dimanche et bonne dégustation !

jeudi 10 novembre 2011

Petits biscuits de Noël n°3 : Sablés de Noël au chocolat de Christophe Felder

Ces sablés de Noël sont dignes d'un grand chef !

Après des recettes traditionnelles de biscuits de Noël, voici une recette du chef pâtissier Christophe Felder tirée de son merveilleux livre "Mes 100 recettes de chocolat".
Cette recette a beau être celle d'un grand chef, elle est très simple à réaliser. Et surtout ces sablés sont à la fois légers et savoureux, trop trop bons à faire et à déguster. Et je ne vous parle même pas de l'odeur alléchante qui se répand dans la maison durant leur cuisson ... Rien que de la sentir, on a déjà le cœur (et le ventre :-) en fête !
N'hésitez donc pas à la refaire même en dehors de la période des fêtes.

Sablés de Noël

Pour 50 biscuits
Préparation : 15 minutes
Repos : 1 heure
Cuisson : 10 à 15 minutes par fournée

1/2 gousse de vanille (1 gousse pour moi)
250 g de beurre mou
100 g de sucre glace
2 pincées de sel
1 blanc d’œuf
260 g de farine
30 g de cacao amer en poudre
1 pincée de cannelle en poudre

Fendez la gousse de vanille en deux et grattez les graines qui se trouvent à l'intérieur.
Mélangez le beurre et le sucre glace. Ajoutez délicatement les graines de vanille, le sel puis le blanc d’œuf sans trop mélanger. Incorporez ensuite la farine, le cacao et la cannelle.
Christophe Felder conseille d'utiliser une poche à douille pour former les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Personnellement, pour les sablés, je préfère utiliser la presse à biscuits (le mode d'emploi de la presse à biscuits est ICI). Mais bien sûr vous pouvez aussi les former à la main.
Laissez reposer pendant 1 heure.
Préchauffez votre four à 210°C (Th 7).
Faites cuire les sablés pendant 10 à 15 min.
Laissez les refroidir avant de les dévorer.
Sinon ils se conservent plusieurs jours dans une boîte hermétique.
Bonne dégustation !

vendredi 4 novembre 2011

Petits biscuits de Noël n°2 : Brunsli

Ou Bruns de Bâle. Ces tendres petits biscuits ressemblent un peu à des macarons forts en chocolat.

La production de biscuits de Noël continue et après l'Allemagne elle nous emmène en Suisse avec une recette de la région de Bâle qui est aussi souvent confectionnée en Alsace. Cette recette n'emploie pas de beurre ni de farine mais des blancs d’œufs ce qui donne une pâte de prime abord assez humide, voire "collante". Ne vous inquiétez pas, elle se travaille très bien une fois passée au froid. La cuisson très courte permet d'obtenir un biscuit dont l'extérieur est croustillant à souhait tandis que l'intérieur reste bien moelleux.

Brunsli

Pour 40 biscuits
Préparation : 15 minutes
Repos : 1 heure
Cuisson : 3 à 5 minutes par fournée

200 g de sucre glace
200 g d'amandes en poudre
3 g de cannelle
70 g de blancs d’œufs soit 2 blancs d’œufs (avec les jaunes vous pouvez réaliser d'autres biscuits de Noël)
40 g de cacao
sucre semoule

Dans un saladier, tamisez le sucre glace avec la cannelle et le cacao.
Ajoutez les amandes et les blancs d’œufs. Mélangez bien pour obtenir une pâte homogène.
Enveloppez ensuite cette pâte dans un film plastique et mettez la au froid pendant au moins 1 heure. 

Préchauffez le four à 230°C.
Étalez la pâte en utilisant du sucre semoule à la place de la farine.
Il faut étaler cette pâte sur 1 cm d’épaisseur. Pour cela j'utilise 2 règles de section carrée de 1 cm que je dispose de part et d'autre de ma pâte et sur lesquelles je fais rouler mon rouleau comme sur des rails de chemin de fer.
Striez le dessus de la pâte avec une fourchette et formez les biscuits à l'aide d'un emporte-pièce.
Disposer les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et mettez les à cuire pendant 3 à 5 min.
Important : il ne faut pas trop les cuire pour que l'intérieur reste bien moelleux, quelques minutes suffisent normalement. 
Laissez les refroidir avant de les engloutir. 
Si vous souhaitez en mettre de côté pour les offrir sachez que ces petits gâteaux se conservent plusieurs jours dans une boîte hermétique. 
Bonne dégustation !

mardi 1 novembre 2011

Petits biscuits de Noël n°1 : Vanillekipferln

Ou croissants à la vanille en français. Il s'agit de délicieux petits sablés d'origine allemande à savourer avant et pendant les fêtes, voire même après !

Je suis tombée dans la marmite des biscuits de Noël (Weihnachtsplätzchen) en apprenant l'allemand, il y a bien longtemps. C'est même une des rares choses que j'ai retenu de mes cours :-) Ces petits biscuits de Noël sont également connus sous le nom de Bredele en Alsace. Pour moi ils sont surtout synonymes d'après-midi passés en cuisine, d'une douce chaleur qui se répand dans toute la maison, d'une bonne odeur d'épices qui flotte et de délicieux moments passés à les savourer avec la famille et les amis en préparant ou en célébrant les fêtes de fin d'année. 
Car, oui, il est déjà temps de penser à préparer les fêtes ! Autrefois, avant l'arrivée du père Noël, de nombreux saints venaient apporter aux enfants de menus cadeaux et confiseries à partir du mois de novembre. Aujourd'hui nous connaissons surtout Saint Nicolas, le saint protecteur des enfants, toujours largement fêté le 6 décembre en Alsace et en Lorraine.
Je vous propose de commencer cette série de biscuits avec une recette traditionnelle gourmande et facile à réaliser :

Vanillekipferln (croissants à la vanille)

Pour 60 biscuits
Préparation : 15 minutes
Repos : 1 heure
Cuisson : 10 à 12 minutes par fournée

250 g de farine
125 g de sucre
2 sachets de sucre vanillé
3 jaunes d’œuf
125 g d'amandes en poudre
250 g de beurre mou

Cassez les œufs pour séparer les jaunes des blancs (les blancs se conservent 4 jours au réfrigérateur dans un récipient fermé, gardez les pour faire d'autres biscuits de Noël ou ces merveilleuses Visitandines)
Dans un saladier ou le bol d'un batteur, mettez le beurre mou, le sucre et le sucre vanillé. Battez jusqu'à obtenir un mélange crémeux. Ajoutez les jaunes d’œuf puis la farine en plusieurs fois. Versez les amandes en poudre et mélangez jusqu'à obtenir une préparation lisse.
Formez ensuite une boule, enveloppez la dans un film plastique et laissez la reposer 1 heure au froid.
Préchauffez le four à 180°C.
Méthode n°1 : Formez de petits croissants avec la pâte et déposez les sur une plaque préalablement beurrée ou recouverte de papier sulfurisé.
Méthode n°2 (la méthode utilisée ici) : Étalez la pâte et formez les biscuits à l'aide d'un emporte-pièce. Puis déposez les sur une plaque préalablement beurrée ou recouverte de papier sulfurisé.
Comme vous pouvez le constater je me suis lâchée avec les emporte-pièces :

Vous pouvez bien sûr leur donner la forme que vous voulez, moi j'ai fait des "Vanillebären" :-)
Faites les cuire 10 à 12 min.
Saupoudrez de sucre glace à la sortie du four.
Ces petits gâteaux se conservent facilement plusieurs semaines dans une boîte hermétique et dans un endroit frais et sec.
Bonne dégustation.

dimanche 23 octobre 2011

"Flans, fars et clafoutis" et Far aux poires et à la cannelle


"Flans, fars et clafoutis" de grands classiques revisités

Contenu :
64 pages
29 recettes et de nombreuses variantes
Pour tous : les recettes aussi bien que les ingrédients sont accessibles à tous

Sommaire :
Astuces
Flans (9 recettes : flan au chocolat, flan au café, flan épicé à l'orange, ...)
Fars (6 recettes : far aux pruneaux, far aux pêches et à la menthe, far aux caramels au beurre salé, ...)
Clafoutis sucrés (6 recettes : clafoutis aux cerises, clafoutis tropical, clafoutis aux fruits secs, ...)
Clafoutis salés (8 recettes : clafoutis aux chèvres et fines herbes, clafoutis aux oignons et anchois, clafoutis à la brousse et aux tomates cerises, ...)

Mon opinion :
Les flans, les fars et les clafoutis sont de grands classiques qui ont en commun quatre ingrédients simples : de la crème (ou du lait), des œufs, du sucre et de la farine (ou de la Maïzena), qui donnent des entremets à la texture moelleuse et ferme à la fois. Et oui, des choses aussi simples peuvent vous faire atteindre les sommets de la gourmandise !
A ce moment précis vous vous demandez : "Mais quelle est la différence alors?". 
A cette base commune il faut ajouter une pâte brisée, et non feuilletée, pour obtenir un flan. Tandis que le clafoutis est un dessert originaire du limousin uniquement composé de cette crème traditionnellement garnie de cerises (non dénoyautées pour les puristes). Mais aujourd'hui on fait des clafoutis à tout, y compris au chocolat ! Le far est lui une recette de Bretagne. A l'origine c'était une bouillie de blé à laquelle on ajoutait des fruits secs avant cuisson. C'est devenu de nos jours un dessert breton traditionnellement nature mais on le trouve aussi garni de pruneaux. Il a une consistance plus dense que celle d'un flan.
L'intérêt de ce livre est de donner plein d'idées savoureuses pour renouveler ces grands classiques et varier les plaisirs. Seul regret : même si les recettes sont très simples, les textes manquent de précision. Mais les idées et les résultats sont bien présents. J'y ai donc pioché ce far aux poires et à la cannelle, une recette onctueuse, gourmande et généreuse.

Far aux poires et à la cannelle

Pour 8 à 10 personnes
Préparation : 30 minutes
Cuisson : 50 minutes

Pour le moule : 30 g de beurre salé + 30 g de sucre semoule
Pour le far :
5 œufs
1 l de lait
250 g de farine
250 g de sucre
125 g d'amandes en poudre
5 poires
2 c à c de cannelle moulue
Amandes effilées pour le décor

Pour 1 voire 2 grands moules à bords hauts (oui, les proportions sont très généreuses, mais vous pouvez bien sûr les diviser par 2)

Préchauffez le four à 180°C.
Beurrez et saupoudrez le(s) moule(s) de sucre.
Mélangez le sucre et la farine.
Epluchez les poires, coupez les en 8, mettez les dans un grand saladier et saupoudrez-les de cannelle.
Dans un autre saladier, battez les œufs en omelette. Ajoutez progressivement la farine et le sucre puis les amandes en poudre. 
Lorsque le mélange est bien homogène, versez le lait en plusieurs fois tout en continuant de battre jusqu'à obtenir une pâte homogène.
Disposez les poires dans le(s) plat(s). Versez la pâte dessus et parsemez la surface d'amandes effilées.
Mettre au four 45 à 50 min environ.
Attention : un far doit rester moelleux, il faut donc ne pas le cuire trop longtemps, mais ainsi le dessus peut rester très crémeux. C'est normal, un far réussi peut ne pas être complètement pris.
Laissez refroidir avant de passer à l'attaque !
Personnellement je l'ai trouvé encore meilleur le lendemain.
Bonne dégustation.

mercredi 19 octobre 2011

Les cookies qui mettent tout le monde d'accord

Ces cookies au chocolat noir et au chocolat blanc de Laura Todd mettent tout le monde d'accord.

La curiosité, tout comme la gourmandise, est un joli défaut. La preuve : elle m'a menée à ces excellents cookies !
J'ai en effet beaucoup entendu parler des célèbres cookies de Laura Todd (à l'origine une américaine qui remporta le prix du meilleur cookie à la Foire de Chicago en 1933 et aujourd'hui une marque mondialement connue). Mais je n'y ai jamais goûté. Aussi, j'ai littéralement sauté sur le livre de recettes "Les cookies de Laura Todd" récemment paru chez Marabout. Et j'ai bien fait car ces cookies sont absolument excellents, bien moelleux et fondants en bouche. Mmmmm

Je suis maintenant impatiente d'essayer les autres recettes. Ce petit livre contient 30 recettes (26 sucrées et 4 salées) et, contrairement à ce que pourrait laisser penser le titre, il n'y a pas que des cookies. Il y a certes surtout des cookies (cookies aux noisettes croustillantes, cookies café-choco, et LES cookies 1933), mais aussi un brownie et quelques muffins.
J'ai choisi cette recette à base de chocolat noir et de chocolat blanc car il y a des amateurs de tous les chocolats dans ma famille et si vous êtes aussi dans ce cas cette recette a l'avantage de mettre tout le monde d'accord.

Cookies au chocolat noir et au chocolat blanc

Pour 30 cookies
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 15 à 20 minutes

350 g de sucre de canne roux ou blond (oui, c'est très sucré, alors à vous de voir, vous pouvez aussi le remplacer par du sucre blanc de betterave, personnellement je trouve que le sucre roux donne un bon goût de caramel)
250 g de beurre mou
1 œuf
375 g de farine de blé T65
1/2 sachet de levure
1 pincée de vanille en poudre
1 pincée de sel
175 g de pépites de chocolat noir (je n'en ai mis que 150 g)
175 g de pépites de chocolat blanc (je n'en ai mis que 150 g et à défaut de pépites vous pouvez bien sûr hacher avec un couteau une tablette de chocolat, en plus cela fait des morceaux plus gros :-)

Préchauffez le four à 140°C.
Tamisez ensemble la farine, la vanille, le sel et la levure.
Dans un bol, fouettez le sucre et le beurre en morceaux jusqu’à obtenir une pommade. Ajoutez l’œuf et mélangez de nouveau.
Incorporez ensuite le mélange à base de farine à la préparation, en 2 ou 3 fois, en mélangeant bien entre chaque ajout et jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Séparez la pâte ainsi obtenue en 2 parts égales. Dans l'une, ajoutez les pépites de chocolat noir, et dans l'autre, les pépites de chocolat blanc. Mélangez encore mais très peu de temps.
Avec une cuillère à soupe ou une cuillère à glace prélevez des boulettes de pâte et placez les sur des plaques à pâtisserie tapissées de papier sulfurisé en les espaçant bien (5 cm).
Astuce : la cuillère à glace permet de former de boules de pâte régulières et bien rondes.
Aplatissez légèrement les cookies avec la main ou le dos d'une cuillère.
Faites les cuire 15 à 20 minutes (plus ils sont cuits, plus ils sont croustillants).
Laissez tiédir quelques minutes avant de les décoller.
Ils sont prêts à être dévorés mais, si vous y tenez, ils peuvent se conserver quelques jours dans une boîte hermétique.
Bonne dégustation.

samedi 8 octobre 2011

Le gâteau au chocolat très léger de Trish Deseine

J'ai trouvé le gâteau parfait pour le week-end !

Parfait car cette recette est à la fois trop simple et trop, trop bonne. Avec elle vous régalerez facilement toute la famille et les amis, amateurs de chocolat bien sûr. Elle provient du délicieux ouvrage de Trish Deseine, "Je veux du chocolat !". Ce gâteau a la légèreté d'une génoise mais le beurre lui donne une texture plus moelleuse.

Gâteau au chocolat très léger

Pour 8 gourmands
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 25 minutes

2 œufs
110 g de beurre mou
110 g de sucre
110 g de farine
2 c à s de cacao en poudre mélangées à 2 c à s d'eau chaude (de lait pour moi)
levure chimique

1 moule à manqué de 20 cm de diamètre

Préchauffez le four à 180°C.
Beurrez et farinez le moule.
Tamisez la farine et la levure.
Dans un saladier mettez tous les ingrédients et fouettez les jusqu'à obtenir un mélange bien homogène.
Versez le mélange dans le moule et faites cuire 25 min. Le gâteau doit rester moelleux au toucher.
Sortez du four et laissez refroidir quelques minutes avant de démouler sur une grille.

Ce gâteau peut se déguster simplement comme cela, avec une bonne tasse de thé ou de café. Cependant Trish Deseine conseille de le garnir avec de la crème fleurette fouettée ou avec une crème au beurre. Personnellement, parce qu'il n'y a jamais trop de chocolat selon moi :-), je l'ai recouvert d'un glaçage tout simple au chocolat noir.

Pour le glaçage :
100 g de chocolat noir
50 g de beurre
2 c à s d'eau ou de lait

Faites fondre doucement le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie. Hors du feu, ajoutez le beurre puis l'eau ou le lait. Mélangez bien pour rendre le mélange parfaitement lisse. Laissez refroidir légèrement avant de vous en servir car sinon la préparation serait trop liquide.
Posez la grille avec le gâteau dessus sur une assiette ou une feuille de papier sulfurisé. Glacez le gâteau en répartissant la préparation du centre vers le bord.

Pas besoin de parler de conservation car ce dessert est très vite mangé, néanmoins je le trouve encore meilleur le lendemain.
Bonne dégustation et bon week-end à tous !

samedi 24 septembre 2011

Merveilleuses Visitandines

Ces petits gâteaux sont une spécialité lorraine vraiment succulente, à la fois aérienne, moelleuse et très savoureuse.

Vous connaissez tous mon péché mignon ? Non, pas le chocolat, mon autre péché mignon : les amandes. Bon, eh bien je m'y suis encore livrée avec ces merveilleuses visitandines, une recette à la fois simple et savoureuse.
Leur nom vient des religieuses de l'Ordre de la Visitation installées à Nancy (Lorraine). Elles auraient inventé cette recette dès le Moyen-Age (certaines sources indiquent plutôt qu'elle aurait été mise au point au XVIIe siècle) pour palier au manque de viande dans leur alimentation. En effet, la visitandine est un gâteau riche en protéines grâce à sa teneur en blancs d’œufs. C'est cette même recette qui inspira au XIXe siècle à un pâtissier parisien, installé près de la Bourse, les célèbres financiers !
Comme vous ne manquerez pas de vous poser la question : "Mais quelle est la différence entre un financier et une visitandine?", je vous réponds que cette dernière est plus aérienne que le financier. En effet dans les visitandines les blancs d’œufs sont montés en neige, tandis que dans les financiers les blancs ne sont pas montés mais simplement détendus au fouet ou à la fourchette :-)

Visitandines

Pour 20 visitandines
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 10 minutes

4 blancs d’œufs
40 g de farine
185 g de beurre
125 g de sucre en poudre
125 g d'amandes en poudre

Préchauffez le four à 220°C.
Beurrez de petits moules (traditionnellement en forme de barquettes mais vous pouvez varier les plaisirs, les visitandines se prêtent bien à toutes les formes, même fantaisies, ici en forme de roses et de cœurs)
Tamisez la farine. 
Faites fondre le beurre doucement au bain-marie.
Sortez les blancs d’œufs du réfrigérateur. Ils doivent être bien froids. Mettez 3 blancs dand un bol et un blanc dans un autre.
Battez en neige très ferme le blanc seul et remettez le au frais.
Mélangez le sucre et les amandes. Ajoutez la farine. Puis incorporez peu à peu les 3 blancs en neige. Travaillez bien pour obtenir un mélange homogène. Versez le beurre fondu une fois qu'il est devenu tiède. Pour terminer ajoutez le blanc battu en neige ferme.
Déposez la préparation dans les moules.
Enfournez pendant 10 min environ. Les gâteaux doivent être dorés à l'extérieur et moelleux à l'intérieur. Surtout ne les cuisez pas trop longtemps ! Si ils sont trop cuits ils durcissent.
Démoulez les visitandines sur une grille quand elles sont tièdes.

Si vous pouvez résister à la tentation ces petits gâteaux se conservent très bien. Ils ne rassissent pas et gagnent même à être dégustés après quelques jours car ils n'en ont que plus de goût.
Bonne dégustation.

mardi 20 septembre 2011

Charlotte aux poires et au chocolat

Plus précisément, une exquise charlotte aux poires avec des biscuits au chocolat à la fois légère et savoureuse, un vrai régal !

Pour cette recette je me suis inspirée d'une charlotte aux poires de Christophe Felder (on ne change pas une équipe qui gagne :-) que j'ai un peu modifiée et surtout à laquelle j'ai rajouté du chocolaaaaat ! Mon ingrédient favori qui se marie particulièrement bien avec les poires, alors pourquoi s'en priver?
En fait, il s'agit de biscuits au chocolat que j'ai faits moi même. Cela demande certes du temps mais je les trouve bien meilleurs. Et ce n'est pas très compliqué. Sans compter que, lorsqu'il en reste, ils accompagnent délicieusement une bonne tasse de café ou de thé. Mais vous pouvez bien sûr employer des biscuits du commerce. 

Charlotte aux poires et au chocolat
 
Pour 8 gourmands
Préparation : 1 heure
Cuisson : 10 minutes par fournée
Repos : 1 heure + 12 heures
A préparer la veille, ce qui est à mon sens le gros avantage de ce dessert car vous pouvez ainsi profiter du repas le jour J !
 
Pour les biscuits à la cuillère : pour 2 cercles de 15 cm et une vingtaine de boudoirs
4 œufs à température ambiante
120 g de sucre semoule
120 g de farine
30 g de cacao en poudre + un peu pour saupoudrer
sucre glace pour saupoudrer
vanille liquide

Pour la bavaroise aux poires :
10 g de gélatine en feuille
25 cl de crème liquide entière
200 g de poires fraîches et mûres + 250 g
1 gousse de vanille
15 cl de lait entier
80 g de jaunes d’œufs (environ 5 jaunes)
90 g de sucre semoule
1,5 cl d'eau-de-vie de poire (facultatif)

Pour le sirop à la poire :
7 cl d'eau
50 g de sucre
1/2 c à c de vanille liquide
2 cl d'eau-de-vie de poire (de cognac pour moi)

1 moule à charlotte de 20 cm de diamètre ou un récipient haut en verre

Réalisez les biscuits à la cuillère de préférence la veille de préparer la charlotte pour qu'ils s'imbibent bien de sirop.
Préchauffez votre four à 200°C.
Tamisez la farine et le cacao.
Cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes.
Fouettez les blancs en neige. 
Important : pour bien monter les blancs d’œufs doivent être à température ambiante.
Lorsqu'ils commencent à monter, ajoutez petit à petit le sucre semoule et la vanille. Juste avant qu'ils ne soient fermes, ajoutez délicatement les jaunes un à un en mélangeant très peu. Puis incorporez très délicatement la farine et le cacao à la préparation avec une spatule afin de bien mélanger l'ensemble des ingrédients.
Couvrez votre plaque de cuisson d'une feuille de papier sulfurisé.
A l'aide d'une poche à douille, confectionnez deux disques de 15 cm de diamètre et des biscuits de 8 à 10 cm de long.
Saupoudrez les de cacao puis de sucre glace. Faites les cuire à 200°C pendant environ 10 min jusqu'à légère coloration. Une fois cuits, laissez les refroidir sur une grille.

Confectionnez la bavaroise aux poires.
Fendez la gousse de vanille en 2 et grattez toute la pulpe avec la pointe d'un couteau. Versez le lait dans une casserole, ajoutez la gousse et la pulpe de vanille, portez à ébullition. Pour obtenir une pleine saveur laissez infuser 1 heure, puis retirez la gousse.
Pendant ce temps préparez le sirop en mélangeant l'eau, le sucre, la vanille liquide et l'alcool.
Mettez la gélatine dans de l'eau froide afin de la ramollir.
Coupez les poires en petits dés.
Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre semoule. Arrosez lentement de lait chaud en remuant sans cesse avec le fouet. Reversez la préparation dans une casserole et faites cuire à feu doux (surtout pas bouillir!) en remuant constamment jusqu'à ce que la crème épaississe et nappe la cuillère.
Ensuite ajoutez la gélatine, l'eau-de-vie et enfin les dés de poires (200 g). 
Mixez le tout.
Sortez la crème liquide du réfrigérateur (pour monter la crème doit être très froide !) et fouettez la régulièrement, doucement d'abord puis de plus en plus vite, jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume et qu'elle tienne aux branches du fouet.
Après refroidissement de la préparation, incorporez la crème fouettée délicatement et mélangez à l'aide d'un fouet. Réservez la bavaroise à température ambiante.

Pour le montage :
Pour démouler sans souci votre charlotte vous pouvez tapisser le fond et les parois de votre moule de film alimentaire en le laissant dépasser. 
Imbibez légèrement les biscuits de sirop, placez les sur les côtés du moule en les serrant bien pour que la bavaroise ne s'échappe pas ! Versez un peu de bavaroise au fond, parsemez la surface de morceaux de poires. Imbibez fortement le premier disque de sirop et appuyez le sur les morceaux de poires dans le fond du moule.
Versez de nouveau de la bavaroise et parsemez encore de dés de poires. Couvrez de bavaroise jusqu'à ras bord du moule avant de poser le deuxième disque. Imbibez le légèrement puis appuyez le sur la crème de manière à ce qu'il rentre bien à l'intérieur du moule.
Placez la charlotte au réfrigérateur pendant 12 heures pour que la bavaroise prenne bien.
Le jour J, passez le moule quelques secondes dans de l'eau très chaude, posez un plat dessus et retournez.
Vous pouvez décorer le dessus de poires fraîches ou bien de copeaux de chocolat !
Bonne dégustation.

samedi 3 septembre 2011

Clafoutis intensément chocolat de Christophe Felder pour affronter la rentrée

Voici une recette à tomber pour bien affronter la rentrée !

Peut-être conditionnée par les 20 premières années de ma vie, je continue à voir septembre comme la rentrée, un nouveau départ, le moment de prendre de bonnes résolutions, mais aussi la fin des vacances, la fin de la rigolade, et en fait ... Maman, je veux pas y aller !!!
Heureusement il y a Christophe Felder, et surtout son clafoutis au chocolat au goût particulièrement intense et à la texture à la fois crémeuse et consistante. Cette recette est tirée de son livre "Clafoutis maison". Il s'agit en fait d'une nouvelle version des "Clafoutis de Christophe" revue, rafraîchie, et surtout enrichie d'une quinzaine de nouvelles recettes à la fois simples et gourmandes telles que le clafoutis minute aux figues, le clafoutis marrons et poires, et surtout ce clafoutis tout chocolat.

Clafoutis intensément chocolat

Pour 4 à 6 personnes
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 25 à 30 minutes

Pour le moule : 30 g de beurre + 50 g de sucre semoule
Pour le clafoutis :
2 œufs entiers + 2 jaunes
17,5 cl de crème liquide
15 cl de lait
20 g de maïzena
70 g de sucre semoule
60 g de chocolat noir à 70% de cacao de la meilleure qualité possible (important car la saveur du clafoutis en dépend!)

1 moule de 20 cm de diamètre

Préchauffez le four à 200°C.
Beurrez et saupoudrez le moule de sucre.
Faites chauffer la crème à feu doux sans la faire bouillir.
Faites fondre le chocolat au bain-marie.
Ajoutez la crème chaude au chocolat.
Dans un saladier, mélangez la maïzena et le sucre, puis versez les œufs entiers et les jaunes préalablement battus. Incorporez ensuite le lait.
Mixez le mélange 10 secondes afin d'obtenir une préparation fluide.
Versez délicatement cette préparation sur la ganache au chocolat et mélangez.
Versez le mélange ainsi obtenu dans le moule et enfournez pendant 25 à 30 min.
Ce clafoutis se déguste aussi bien tiède que froid.

Bonne rentrée !

dimanche 31 juillet 2011

"Les Clafoutis de Christophe" et Clafoutis saumon fumé et aneth

"Les Clafoutis de Christophe" de Christophe FELDER

"Les Clafoutis de Christophe" Felder : un pur délice

Contenu :
160 pages
78 recettes sucrées et salées presque toutes illustrées
Pour tous : les recettes sont simples et les ingrédients courants

Sommaire :
Les clafoutis sucrés (48 recettes : clafoutis pêches menthe et verveine, clafoutis fraises des bois et roses, clafoutis raisins et amande douce, clafoutis nougat et cassis, ...)
Les clafoutis salés (30 recettes : clafoutis poireaux et lardons, clafoutis noix de saint-jacques et épinards, clafoutis jambon et roquefort, clafoutis poivrons et tomates, ...)

Mon opinion :
Après les Meilleurs gâteaux de Christophe Felder, voici ses Clafoutis. Cet ouvrage est un peu plus ancien (le mien date de 2001) mais vous savez ce qu'on dit : c'est dans les vieux livres qu'on trouve les meilleurs clafoutis :-)
Ses recettes de clafoutis sont toutes simples et rapides à réaliser, ses  explications sont très claires et le résultat est toujours délicieux. Dans ce livre très complet vous trouverez des recettes pour tous les goûts et toutes les occasions (car oui, un clafoutis peut être chic!), pour toutes les saisons, de grands classiques mais aussi des associations de saveurs originales. Cet ouvrage ouvre de nouveaux horizons remplis de clafoutis tous plus savoureux les uns que les autres. Un pur délice! 
En voici un exemple :
  
Clafoutis au saumon fumé et à l'aneth

Pour 4 à 6 personnes
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 30 à 40 minutes

Pour le moule : 30 g de beurre + 50 g de chapelure
Pour le clafoutis :
2 œufs entiers + 2 jaunes
25 cl de lait
25 cl de crème fraîche liquide
10 g de Maïzena
sel et poivre
2 branches d'aneth
150 à 200 g de saumon fumé

1 moule de 25 cm de diamètre

Préchauffez le four à 240°C (th. 8).
Beurrez et tapissez le moule de chapelure.
Dans un saladier, fouettez les œufs entiers et les jaunes. Puis ajoutez le lait, la crème fraîche et la Maïzena. Salez et poivrez.
Versez la préparation dans le moule.
Répartissez dessus le saumon coupé en dés ou en lamelles et parsemez d'aneth.
Faites cuire au four pendant 30 à 40 minutes.
Ce clafoutis peut être servi en entrée ou en plat principal d'un repas léger accompagné d'une salade.
Bonne dégustation.

lundi 11 juillet 2011

Flan de cerises à la danoise selon Pierre Hermé

Pour terminer en beauté notre série consacrée aux cerises voici une nouvelle recette de Pierre Hermé.

J'ai déjà évoqué cet excellent chef-pâtissier pour une recette de tarte aux cerises assez sophistiquée. Cette recette de flan aux cerises a l'avantage d'être tout aussi délicieuse et bien plus rapide à réaliser. Que demander de plus?
Ah, si, la recette !

Flan de cerises à la danoise

Pour 8 gourmands
Préparation : 30 minutes
Repos : 1 heure
Cuisson : 40 à 45 minutes

1 pâte brisée
250 à 300 g de bigarreaux (cerises fermes et sucrées)
195 g de sucre
1 c à c de cannelle en poudre
125 g de beurre
125 g de poudre d'amande
2 œufs

1 moule à tarte de 24 cm de diamètre

1. Lavez et dénoyautez les cerises. Mettez les dans un grand bol avec 70 g de sucre et la cannelle en poudre. Mélangez bien et laissez macérer pendant environ 1 heure à température ambiante.
2. Préchauffez le four à 200°C.
3. Beurrez le moule. Étalez la pâte brisée sur 2 mm d'épaisseur puis garnissez-en le moule.
4. Faites égoutter les cerises au dessus d'un récipient afin de récupérer leur jus. Faites ramollir le beurre.
5. Versez la poudre d'amande et 125 g de sucre dans une grande jatte. Battez les œufs en omelette puis ajoutez les. Lorsqu'ils sont bien incorporés, ajoutez le beurre puis le jus des cerises et travaillez jusqu'à obtenir un mélange parfaitement homogène.
Attention : ce mélange donne un flan assez humide, mais pas liquide. Pour obtenir une consistance moins humide et plus ferme n'ajoutez pas le jus des fruits. Vous pouvez aussi mettre le flan quelques heures au réfrigérateur pour le raffermir avant de le servir.
6. Déposez les cerises au fond du plat et recouvrez-les avec la préparation à l'amande. Enfournez le plat et faites cuire pendant 10 min à 200°C, puis baissez la température du four à 180°C et laissez cuire encore 30 à 35 min.

Profitez bien du temps des cerises et bonne dégustation !

jeudi 30 juin 2011

Cupcakes aux cerises et au chocolat

Pour continuer à faire la fête aux cerises voici une délicieuse recette de cupcakes.

D'habitude je ne suis pas fan des cupcakes, surtout de la montagne de glaçage ajoutée dessus. C'est vrai que c'est beau à regarder, mais ce n'est pas toujours bon :-( Or, pour moi, c'est le plus important.
Cependant quand j'ai trouvé cette recette de cupcakes à la confiture de griottes et au chocolat avec un glaçage tout simple et pas écœurant à base de crème fraiche de Nigella Lawson, je me suis dit qu'il fallait faire une exception. Et heureusement! Ils sont délicieux, savoureux et bien moelleux. Un vrai régal.
La recette originale comprend de la confiture de griottes (Morello Cherry jam) que l'on trouve dans les épiceries anglo-saxonnes. Vous pouvez bien sûr la remplacer par de la confiture de cerises mais il faudra alors réduire la quantité de sucre.

Cupcakes aux cerises et au chocolat de Nigella

Pour 12 gâteaux
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 25 minutes

125 g de beurre mou
100 g de chocolat noir en morceaux
300 g 250 g de confiture de griottes (ces gâteaux étant assez sucrés j'ai préféré réduire la quantité de confiture)
150 g de sucre en poudre
1 pincée de sel
2 gros œufs
150 g de farine avec levure intégrée

Pour le glaçage :
100 g de chocolat noir
100 ml de crème fraîche

Pour 12 moules à muffins

Préchauffez le four à 180°C.
Faites fondre le beurre sur le feu dans une casserole à fond épais. Lorsqu'il est presque complètement fondu, ajoutez le chocolat. Laissez chauffer encore quelques instants pour que le chocolat commence à ramollir. Retirez alors la casserole du feu et remuez avec une cuillère en bois jusqu'à obtenir un mélange parfaitement lisse.
Ajoutez alors la confiture de cerises, le sucre, le sel et les œufs. Mélangez bien avec la cuillère en bois. Lorsque le mélange est bien homogène, ajoutez la farine.
Versez la préparation dans les moules à muffins et faites cuire 25 minutes.
Laissez refroidir les gâteaux 10 minutes sur une grille avant de les démouler.
Préparez le glaçage une fois que les cupcakes ont bien refroidi.
Cassez le chocolat en petits morceaux et mettez le avec la crème dans une casserole. Portez à ébullition, ôtez la casserole du feu puis fouettez jusqu'à obtenir un mélange épais et lisse. 
Déposer une cuillère à soupe de glaçage sur chaque gâteau et lissez le dessus avec le dos d'une cuillère.
Pour un résultat encore plus gourmand vous pouvez utiliser une confiture avec de gros morceaux de fruits.
Bonne dégustation!

lundi 27 juin 2011

Tarte aux cerises d'après Pierre Hermé

Des amandes + des cerises + Pierre Hermé = un grand moment de gourmandise

J'adooore littéralement les amandes, j'en mets partout et quand il y en a déjà dans une recette j'en ajoute encore :-) Vous imaginez mon plaisir en dégustant cette tarte qui marie divinement les amandes et les cerises, le contraste des textures entre la crème et le streusel (pâte à crumble) et surtout les conseils de Pierre Hermé, un immense chef-pâtissier. Ses livres sont tous des références en la matière. 
Cette recette de tarte aux cerises demande un peu de temps et d'organisation mais elle vaut vraiment la peine. J'ai légèrement modifié la recette du Grand Manitou qui utilise deux variétés de cerises (des cerises noires et des griottes) pour jouer sur les différentes saveurs. Je n'ai utilisé qu'une variété de fruits, sucrée, et le résultat était très savoureux.

Tarte aux cerises

Pour 8 personnes
Préparation : 1 heure
Repos : 2 + 1 heures
Cuisson : 20 + 15 minutes

1 pâte brisée
500 g de cerises
50 g de sucre semoule

250 g de crème à l'amande (ou crème frangipane) : 
50 g de beurre à température ambiante
50 g de sucre glace
60 g de poudre d'amande
1 c à c de fécule de maïs
1 œuf
1 goutte d'essence d'amande amère
60 g de crème pâtissière à la vanille

200 g de pâte à streusel (ou à crumble) :
50 g de beurre froid
50 g de sucre semoule
60 g de poudre d'amande
50 g de farine
2 pincées de fleur de sel ou de sel fin

1 moule à tarte antiadhésif de 28 cm de diamètre

1. Préparez les cerises 3 heures avant de commencer à préparer la tarte.
Dénoyautez les cerises et mettez les dans un bol. Poudrez les de sucre semoule. Laissez les macérer pendant 2 heures. Mettez les ensuite dans une passoire et laissez les égoutter pendant 1 heure.
2. Préchauffez le four à 180°C.
3. Préparez la crème à l'amande.
Coupez le beurre en petits morceaux, mettez le dans une terrine et ramollissez le avec une spatule sans le faire mousser.
Attention : la crème à l'amande ne doit absolument pas mousser car elle lèverait à la cuisson pour s’affaisser ensuite au contact de l'air.
Ajouter successivement le sucre glace, la poudre d'amande, la fécule de maïs, l’œuf et la goutte d'essence d'amande amère, en ne fouettant pas trop vite. Incorporez la crème pâtissière en mélangeant bien.
4. Abaissez la pâte sur une épaisseur de 2 mm. Garnissez-en le moule à tarte. Piquez la pâte de nombreux coups de fourchette afin qu'elle ne gonfle pas pendant la cuisson. Garnissez la de cerises puis couvrez les fruits de crème à l'amande.
Glissez le moule au four pour 20 min.

5. Préparez la pâte à streusel.
Coupez le beurre en petits morceaux d'environ 1,5 cm de côté. Mettez les dans un saladier avec le sucre, le sel, la farine et la poudre d'amande. Avec une cuillère en bois mélangez et pétrissez jusqu'à obtenir une grosse semoule.
Il est aussi possible de réaliser cette pâte avec un robot : coupez le beurre et mettez tous les ingrédients dans le bol d'un robot. Mixez 30 secondes, pas plus sinon la préparation formerait une pâte et pas une semoule.

6. Lorsque la tarte a cuit 20 min, parsemez la de streusel et remettez la au four pendant 15 min.
Ensuite laissez la tiédir 10 min avant de la démouler et de la laisser refroidir sur une grille.
Cette tarte peut se déguster encore un peu tiède ou bien froide.
Bonne dégustation!

vendredi 17 juin 2011

Cake aux cerises et aux amandes

Voici venu le temps des cerises !

J'apprécie beaucoup ce fruit non seulement pour sa saveur mais aussi pour tout ce qu'il représente : l'été, les piques-niques, les vacances, que des bonnes choses! Pour célébrer ce fruit les britanniques ont même une journée spéciale : le National Cherry Day qui cette année aura lieu le samedi 16 juillet. 
Je vais profiter de cette occasion pour célébrer moi aussi cet excellent fruit trop souvent cantonné aux clafoutis et aux forêts noires alors qu'il existe de nombreuses autres possibilités (= recettes) toutes plus savoureuses les unes que les autres. Je vais donc partager avec vous quelques délicieuses recettes à base de cerises pour bien en profiter d'ici le National Cherry Day.  

Cake aux cerises et aux amandes

Adapté de cette recette de Nigella Lawson

Pour 10 personnes
Préparation : 30 minutes
Cuisson : 45 minutes - 1 heure

250 g de cerises (si ce n'est pas la saison vous pouvez bien sûr utiliser des cerises au sirop)
250 g de farine avec levure intégrée
225 g de beurre mou
175 g de sucre en poudre
3 gros œufs
2 - 3 gouttes d'extrait d'amande
125 g d'amandes en poudre
9 - 10 cl de lait

Pour un moule de 30 cm

Beurrez et tapissez le moule de papier sulfurisé.
Préchauffez le four à 170°C.
Prélevez un peu de farine. Lavez et coupez les cerises en deux. Puis roulez les dans la farine et secouez les pour éliminer l'excès.
Battez le beurre et le sucre jusqu'à obtenir un mélange léger et mousseux. Ajoutez progressivement les œufs préalablement battus et l'extrait d'amande. 
Incorporez délicatement le reste de farine et les amandes en poudre.
Puis ajouter les cerises et enfin le lait.
Versez le mélange dans le moule et faites cuire 3/4 d'heure - 1 heure. Vérifiez la cuisson en plantant la lame d'un couteau, elle doit ressortir sèche. Laissez refroidir complètement le gâteau avant de le démouler.

Le démoulage de mon cake ne s'est pas passé exactement comme prévu, mais ce gâteau est excellent : il a un bon goût de pâte d'amande qui se marie délicieusement avec les cerises. Il serait parfait pour un pique-nique.
Bonne dégustation!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...